Accueil » Conseil patrimonial

Conseil patrimonial

« Le bilan patrimonial est une solution intéressante pour obtenir une vision globale de vos ressources, afin de mieux les gérer. Réalisée par un professionnel de la gestion de patrimoine, cette démarche permet de prendre les bonnes décisions concernant vos finances ».

Méthode : Les 4 étapes d’une mission patrimoniale

1. Audit : découverte de votre situation et objectifs
2. Préconisation : étude de plusieurs stratégies
2. Mission : mise en place de la meilleure stratégie
3. Suivi : accompagnement fiable et pérenne`

FORMALISATION DU CONSEIL
Avant de formuler un conseil, le CIF doit remettre à son client une lettre de mission, rédigée en double exemplaire et signée par les deux parties. Cette lettre de mission peut être rédigée selon un modèle-type élaboré par l’association professionnelle à laquelle le CIF adhère. Elle comporte notamment les mentions suivantes :la prise de connaissance par le client de l’existence de cette lettre, la nature et les modalités de la prestation fournie, les modalités de l’information fournie par le CIF au client, les modalités de la rémunération du CIF, si le conseil est fourni de manière indépendante ou non indépendante, si le conseil repose sur une analyse large ou plus restreinte de différents types de produits et s’il fournit une évaluation périodique du caractère adéquat des produits qui lui sont recommandés,une information générique sur les produits et les stratégies d’investissement proposés et sur les différentes catégories de coûts et frais. la prise de connaissance par le client de l’existence de cette lettre, la nature et les modalités de la prestation fournie.
Le conseil au client est formalisé dans une déclaration d’adéquation écrite justifiant : les différentes propositions, leurs avantages, les risques qu’elles comportent. Ces propositions doivent se fonder sur :

l’appréciation de la situation financière du client,

La connaissance de la matière financière,

Les objectifs en matière d’investissements.

Ce document explique pourquoi la recommandation formulée est adaptée au client, y compris la façon dont elle est conforme aux objectifs et à la situation particulière du client en ce qui concerne la durée d’investissement requise, les connaissances et l’expérience du client ainsi que l’attitude du client à l’égard du risque et sa capacité de perte.

Le bilan patrimonial permet de faire une première synthèse de votre situation patrimoniale, comprenant vos biens immobiliers et vos acquis financiers.

Comment se déroule un bilan patrimonial ?

Le bilan patrimonial est l’objet d’un rendez-vous physique ou visio avec un conseiller expert en patrimoine et et en défiscalisation. L’entretien dure alors environ 50 minutes et permet de noter vos revenus, votre fiscalité, votre situation patrimoniale, vos placements, vos biens immobiliers, mais aussi vos objectifs : préparer votre retraite, payer moins d’impôts, se constituer un patrimoine immobilier, placer son argent… Dans un second temps nous vous proposons les solutions qui existent pour optimiser votre patrimoine et votre fiscalité, en fonction de ce bilan patrimonial et de vos objectifs.

Le bilan patrimonial, utile pour clarifier sa situation financière

Effectuer un bilan patrimonial peut être un choix judicieux afin d’avoir une vue d’ensemble sur tous vos placements, sur votre statut fiscal ou encore sur vos actifs en portefeuille. Il donne des pistes et des outils pour orienter vos choix et optimiser la gestion de vos ressources. Les aspects juridiques et fiscaux sont aussi passés en revue grâce à plusieurs informations comme : – votre régime matrimonial ; – la composition de votre foyer ; – la nature de vos revenus ; – votre statut professionnel.

Le but du bilan patrimonial n’est donc pas uniquement d’améliorer votre situation fiscale sur le moment ; il s’agit de répondre à vos questions sur le long terme, concernant la transmission de ce patrimoine, la préparation de votre retraite ou bien la cession de votre entreprise.

Effectuer un bilan patrimonial : comment ça se passe ?

La préparation du bilan patrimonial s’effectue en trois étapes. Dans un premier temps, le professionnel recueille les relevés bancaires, titres de propriété, avis d’imposition, estimations des biens immobiliers, informations sur les crédits en cours, afin d’éditer le bilan.

Faire un bilan patrimonial consiste à effectuer un état des lieux du patrimoine d’un individu. Il prend en compte plusieurs éléments comme le patrimoine immobilier (résidence principale, autres propriétés immobilières, immeuble, terrains, etc.), le patrimoine financier, le patrimoine professionnel mais aussi les dettes. Pourquoi et comment faire un bilan patrimonial avant de mettre en œuvre ses projets de vie ?

faire un bilan patrimonial : pour quelles raisons ?

Avant de mettre en œuvre certains projets à court, moyen ou long terme, il peut être judicieux de faire un bilan patrimonial. Ce bilan permet de dresser un diagnostic de sa situation financière et de connaître précisément l’état de sa trésorerie pour définir ensuite une stratégie d’investissement. Différents objectifs peuvent motiver la réalisation d’un bilan patrimonial :

  • préparer sa retraite;
  • préparer sa succession;
  • protéger ses proches (enfants, conjoint);
  • constituer ou étendre son patrimoine immobilier;
  • améliorer ses revenus;
  • réduire ses impôts (optimisation fiscale);
  • constituer une épargne ou mieux la piloter pour la faire fructifier;
  • etc.

Pièces a fournir

En vue de faire un bilan patrimonial, plusieurs documents et informations sont indispensables : – votre avis d’imposition ; – vos relevés de comptes ; – les documents relatifs à l’épargne, comme l’épargne salariale (participation, intéressement, etc.), le livret A, le livret de développement durable (LDD), le plan épargne logement (PEL), l’assurance vie, etc. ; – l’estimation de la valeur des biens immobiliers dont vous êtes propriétaire, et ce que rapporte leur location le cas échéant ; – les documents relatifs aux crédits en cours de remboursement (crédit immobilier, crédit à la consommation) pour évaluer le montant global des échéances restantes. – les actes de donations ; – votre profession et statut professionnel ; – le montant de vos revenus perçus à titre professionnel (salaire, dividende, jetons de présence, etc.) . ; -votre âge ; – votre situation familiale et votre régime matrimonial ; – votre taux marginal d’imposition (TMI).

Les biens se décomposent en plusieurs types de patrimoines : mobilier, immobilier, financier ou encore professionnel. Il est parfois difficile de s’y retrouver lorsque l’on souhaite mettre en place des projets à moyen ou long terme.

  • Le patrimoine mobilier englobe tous les biens matériels pouvant être déplacés comme les meubles ou les objets.
  • Le patrimoine immobilier comprend tous les biens immobiliers détenus par une personne.
  • Le patrimoine financier désigne tous les actifs financiers comme les contrats d’assurance vie, les comptes épargne et les actions.
  • Le patrimoine professionnel, comme son nom l’indique, concerne le monde professionnel : entreprise, fonds de commerce, etc.